Patrimoine local

eglise-1  L’église Saint Denis  a été construite en 1768 par l’architecte   Marin Decrénicé. Elle est de style néo-classique, en pierre blanche de Lucenay.

 Ancienne chapelle conventuelle, enserrée dans les bâtiments de l’hôpital, son accès se fait par sa façade ouest sur la Place des Chanoinesses.

 

 

 

eglise-interieur

Elle est partiellement classée aux Monuments Historiques :

Sont classées :

  • Les façades Ouest, Nord et Sud
  • Les statues
  • Les stalles en bois des chanoinesses

 

Elle est ouverte au moment des offices, les dates sont affichées sur la façade place des chanoinesses.

Si vous souhaitez la visiter en dehors des offices, contactez l’association Alix’Patrimoine.

Plus de détails sur l’Eglise Saint Denis en cliquant ici


Le Séminaire – L’Hôpital

seminaire

Le Séminaire s’est installé en 1807 dans les bâtiments du chapitre de Chanoinesses, désaffectés depuis la Révolution. Le bâtiment tel que nous le voyons aujourd’hui a été construit vers 1850. Il encadre l’église paroissiale.
Transformé en hôpital, il a été agrandi en 1915 pour accueillir les soldats français malades de tuberculose.

Voir l’historique sur la page “Histoire

On ne sait pas exactement ce qui subsiste des constructions antérieures à 1800 – Probablement la fenêtre et le balcon donnant sur la place des chanoinesses, et l’escalier en pierres qui y conduit.

Voir la galerie-photo


Le Lavoir à impluvium

impluvium-1

Ce lavoir ancien, à ciel ouvert, a été restauré récemment.
Son toit à quatre pans orientés vers le bassin permet de recueillir les eaux pluviales. Il est aussi alimenté par une source.

impluvium-3


Les Croix

Croix du cimetière
Dressée à l’entrée du cimetière, cette croix, en très bon état, est en pierre dorées. Elle daterait de 1825.

Croix des 2 tilleuls
En pierre blanches et dorées, c’est une croix dépouillée valorisée par son environnement. Elle est placée à l’entrée du village, à l’ombre des tilleuls. Sur le socle figure la date de 1890.

Croix du château
C’est l’endroit où se trouve le blason des Marzé, aujourd’hui pratiquement effacé. Elle se trouve sur la Route du Château de Marzé. Un cœur daté de 1852 orne le fût.

Croix du Vieux Moulin
Elle est encastrée dans un mur de clôture en pierres dorées à l’angle de la rue Aymé Chalus et du Chemin du Vieux Moulin. La date du 28 mai 1837 est inscrite sur le soubassement.

Croix du Cardinal Fesch
La croix de mission, dite croix Fesch, rappelle la tournée pastorale en 1807 du Cardinal Fesch. Elle se trouve au dessus du village, au croisement de la Montée du Cardinal Fesch et de la Route de la Rochelle.

Croix du chemin des Dames
Croix en pierres blanches positionnée à l’angle de la route de la Rochelle et du Chemin des Dames. Sur le soubassement est inscrite la date de 1878.


Le Moulin

Toujours debout avec son écluse et l’emplacement de sa grande roue à aubes, le Moulin date du XVème siècle. Il appartenait au couvent d’Alix, puis aux chanoinesses. Moyennant un droit à payer, les habitants d’Alix pouvaient y porter leur blé à moudre.
Il est devenu bien national après la révolution, puis est passé de famille en famille par le biais de ventes ou d‘héritages. Il a même abrité une salle de cinéma. Il a été acquis par Annie et Gérard Umhauer, qui l’ont transformé en restaurant gastronomique. « Le Vieux Moulin » a ainsi contribué à la renommée d’Alix et a été la fierté du village jusqu’à sa fermeture en 2015.


Le Château de Marzé

Ce vieux manoir a appartenu à la famille de Marzé jusqu’au XVIème siècle. Devenu, par alliance, propriété de Philibert de Nagu en 1542, il est ensuite passé dans différentes mains jusqu’au XIXème siècle.
Actuellement il est divisé entre plusieurs propriétaires qui, par les restaurations de qualité qu’ils ont entrepris, redonnent de la splendeur à ce vieil édifice.